Invitée par Hubert Javaux, directeur de SAPIENS (Service d’Accompagnement aux Pédagogies Innovantes et à l’Enseignement Numérique Sorbonne Paris Cité), j’ai fait une conférence à l’USPC sobrement intitulée “ce que la recherche nous apprend des étudiants d’aujourd’hui”. J’y ai développé mon argumentaire habituel sur la nécessaire prise de distance à l’égard de l’existence d’une génération d’étudiants techno-compétents, après avoir intégré quelques nouvelles références avec un parti-pris plus prospectif :

• CPU (2015). Colloque annuel de la Conférence des Présidents d’Université. Universités 3.0 : nouveaux enjeux, nouvelles échelles à l’ère numérique, 27-29 mai 2015, Strasbourg. Vidéos « mon innovation numérique en 2 minutes ».

• DGESIP (2015). Campus d’avenir : Concevoir des espaces de formation à l’heure du numérique. Paris : Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

• High level group on the modernisation of higher education (2014). Report to the European Commission on new Modes of Learning and Teaching in Higher Education. Bruxelles : European Commission.

• IPTS (2014). Mapping and analysing prospective technologies for learning. Results from a consultation with European stakeholders and roadmaps for policy action. Sevilla: Institute for Prospective Technological Studies.

• Johnson L., Adams Becker, S., Estrada, V., Freeman, A. (2015). NMC Horizon Report – 2015 Higher Education Edition. Austin, Texas: New Media Consortium.

Download (PDF, 841KB)

Dommage que l’auditoire ait été si clairsemé (sans doute en raison d’une annonce trop tardive du programme ?). Mais l’ambiance “intime” s’est avérée du coup très profitable aux échanges… déjà ça de gagné !