Erasmus : 20 ans déjà ! ça ne me rajeunit pas, moi qui ai fait partie de ces étudiants pionniers qui ont sillonné l’Europe dès 1988… Alors pourquoi pas une petite synthèse sur le sujet ? Et voilà :

Endrizzi Laure (2010). « La mobilité étudiante, entre mythe et réalité ». Dossier d’actualité de la VST, n° 51, février. En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=51&lang=fr

Download (PDF, 434KB)

(annonce de sa mise en ligne)
20% d’étudiants diplômés mobiles d’ici à 2020 ? Le défi lancé dernièrement par les ministres de Bologne est de taille, quand on a à l’esprit que moins de 3% des étudiants d’Europe sont bénéficiaires actuellement d’une expérience de mobilité…

Au menu des dossiers d’actualité de la VST, pour ce numéro 51 (déjà), nous vous proposons donc de cheminer sur les traces de la mobilité étudiante, dans le prolongement des dossiers précédents sur les universités dans la globalisation (Rey, 2007) et sur le marché mondial de l’éducation (Cavet, 2009).

Cette revue de littérature est l’occasion d’examiner les changements de perspective et d’échelle que connaît la mobilité étudiante depuis une vingtaine d’années et la position singulière qu’occupe l’Europe dans ce paysage. Les bilans réalisés pour les 20 ans d’Erasmus en 2007 et les 10 ans du Processus de Bologne en 2009 nous servent ici d’appui. Elle nous conduit aussi à interroger les bénéfices, réels ou imaginés, qui sont le plus souvent attribués à de telles expériences (accomplissement individuel, compétences en langue étrangère, compréhension des autres cultures, capital scolaire, employabilité…).

Après une première partie qui permet de définir les enjeux et les formes endossées par la mobilité étudiante, l’examen des flux entrants et sortants nous fournit des éléments de contexte pour mieux cerner le paysage migratoire mondial. Dans un troisième temps, nous concentrons notre analyse sur les politiques de la mobilité dans l’espace régional européen, avant de nous rapprocher, dans les deux dernières parties, des points de vue des étudiants. La réflexion nous porte d’abord sur le chemin qui conduit du projet de mobilité à l’expérience – ou plus exactement des projets aux expériences – pour ensuite interroger les perspectives offertes à court et moyen termes par la mobilité, en matière de parcours d’études et d’opportunités professionnelles.

Nous vous rappelons que le dossier est désormais diffusé en 3 formats : “en bref” pour tout savoir en une page (ou presque), “l’essentiel” pour avoir un aperçu plus précis du contenu en quatre pages (la synthèse de la synthèse en gros) et “l’intégrale” (en plein de pages) pour approfondir le sujet. Sans oublier la bibliographie et ses compléments, toujours consultable et exportable sur notre plateforme collaborative. Bonne lecture !